Lorneville Mechanical Contractors Ltd.
Page d’accueil       English       Contactez-nous



Nos projets, nos réalisations

Point Lepreau

LMC/QUALMEC et Énergie atomique du Canada limité (EACL) ont travaillé ensemble sur le mégaprojet de remise à neuf de la centrale nucléaire de Point Lepreau au Nouveau-Brunswick.

Le projet a été mené par Carl Tremblay, président, et Frédéric Bouchard, gestionnaire de projet. « LMC a fièrement fourni les employés et l’équipement nécessaire pour le remplacement des tubes, la supervision et tous autres services connexes à la remise à neuf du réacteur » a dit Carl Tremblay. « Nous sommes l’une des premières compagnies canadiennes à entreprendre des travaux hautement techniques de la sorte. Le développement de ces techniques de montage et de ces procédures de soudage spécialisées nous a préparés pour des projets similaires dans le Nord-Est et dans le monde entier. »

La centrale de Point Lepreau est la première centrale au monde à remettre à neuf un moteur de type CANDU 6. En effet, les travaux consistent au remplacement de 380 canaux de combustibles, des tubes de cuves, des canalisations d’alimentations ainsi que l’entretien de divers systèmes de la centrale. EACL est le principal entrepreneur et le concepteur de la centrale. La centrale de Point Lepreau dessert 30 % de l’électricité au Nouveau-Brunswick et est l’une des plus économiques dans le parc de génération d’Énergie NB.

Terminal méthanier

En octobre 2006, sous la supervision de Styve Dumouchel, DG, LMC Qualmec s’est vu octroyer un contrat quant à l’installation de trois réservoirs de gaz naturel liquéfié (GNL) de 160 000 mètres cubes dans le premier terminal méthanier construit au Canada à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

« Comme les réservoirs de GNL sont plus complexes, nous avons développé des procédures de soudages spécialisés. La paroi interne des réservoirs est composée d’un acier allié avec neuf pour cent de nickel », a dit Monsieur Dumouchel. Plus de 250 personnes ont été employées par LMC pour le projet.

« Les compétences nécessaires pour construire ces terminaux sont d’une grande importance. Le fait que de nombreuses entreprises locales travaillent sur le chantier témoigne de l’expertise offerte ici, dans la région », dit Jorge Ciacciarelli, directeur général de Canaport LNG.

Canaport LNG est un partenariat entre Irving Oil Limited et le géant espagnol de l’énergie, Repsol. En effet, ce terminal, qui est le premier au Canada, fourni plus de 1,2 milliard pieds cubes de gaz naturel propre chaque jour, vers les marchés du Nord-Est par Emera’s Brunswick Pipelines via son raccordement avec Maritimes & Northeast Pipeline.

Usine de traitement du nickel

La compagnie minière canadienne Vale Inco. a construit une usine de traitement à Long Harbour à Terre-Neuve, pour produire du nickel fini à partir du minerai extrait du site de Voisey’s Bay. Le budget de ce projet s’élève à environ 3 milliards de dollars US et prévoit employer près de 500 personnes lorsqu’il sera en exploitation. Ce projet prévoit créer environ 5 750 emplois annuellement.

LMC/QUALMEC s’est vu attribuer le contrat pour construire un des bâtiments qui abritera l’usine de traitement. La construction de l’usine est le premier contrat de LMC/QUALMEC à Terre-Neuve. Grâce à cette opportunité dans la province, nous sommes prêts à relever nos manches et réaliser d’autres projets à Terre-Neuve-et-Labrador.